Notre histoire

« PEACE, LOVE, UNITY and HAVING FUN »

Cet état d'esprit m'a toujours accompagné depuis que j'ai découvert la culture Hip Hop avec les émissions de Sydney H.I.P.H.O.P en 1984 sur TF1, que j'avais droit de regarder car c'était avant "Starsky et Hutch" le film du dimanche ! :).

Enfant, j'ai été bercée par les sons de la Motown, mes frères et mes sœurs écoutaient du Disko, de la Soul et du Funk.
Ils m'emmenaient en soirée avec eux car ils devaient me garder mais je leur ramenais souvent des bouteilles de champagne car je gagnais les concours de danse qui étaient organisés dans les clubs.

La musique et la danse ont toujours fait parti de moi, ce qui m'a permis de rencontrer d'autres passionnés, mc's, danseurs, graffeurs...

J'écrivais beaucoup de textes et c'est grâce à certaines connections que je suis rentrée dans 13ème Cercle collectif d'artistes marseillais toutes discipline confondues où j'ai évolué en tant que chanteuse au sein du groupe ITP Instinctif Tempo, nous avons partagé avec le groupe de rap beaucoup de scènes, enregistré un album ...

Nous avons même été sollicitité par Universal mais nous avons refusé l’offre.

En 1994, je décidais de créer la compagnie de danse 13ème cercle qui est toujours active aujourd'hui.
Nous menons aussi bien une activité artistique que pédagogique.

Tous les danseurs de cette époque s'entrainaient où ils pouvaient, la gare, le baule, les plages, les parcs...

L'hiver ce n'était pas évident mais certaines maisons de jeunes nous ont ouvertes les portes en 1997 à force de nous voir s’entrainer devant chez eux: la MJC Corderie, la Maison pour tous Blancarde puis plus tard la Maison des Jeunes de de la culture de Septèmes les Vallons où nous nous entrainons mais aussi où j’ai commencé à enseigner.

En 1998, j'organisais mon premier battle au centre julien et les Rencontres Capoeira Hip Hop parrainé par Shurik'n (IAM) et je me suis jamais arrêtée.

Marseille a toujours été une ville forte pour le RAP mais la danse a toujours été mise de côté par les institutions, c’est pour cela que j’ai décidé en 2005 de créer un lieu pour les danseurs c’est ainsi que Cré Scène 13 (du mot crescendo en référence aux notes de musique) est née.

J’ai réuni tous les danseurs spécialistes dans leurs disciplines afin que tous les styles de danses soient représentés : Bboying, Popping, Locking, Hip Hop, House dance ect..

Notre première école était sur le cours julien, nous partagions un lieu avec Dj Rebel qui lui s'occupait de la musique et du studio d'enregistrement au sous sol et nous la danse au rez de chaussée.

Puis en 2007, nous avons déménagé à la rue château payan à Marseille dans le 5ème.

L’objectif de Cré Scène 13 est d’accompagner nos élèves aussi bien pour une pratique loisir qu’en vu de professionnalisation et surtout de leur transmettre notre passion, et nos valeurs.

Nos cours sont ouverts à tous et de tous âges : enfants, ados, adultes.

Notre objectif premier est que nos élèves viennent passer un bon moment, repartent en sachant danser avec la connaissance et le vocabulaire propre à chaque style de danse.

La danse est un moyen d’expression aux bienfaits multiples qui ne présente aucune limite d’âge, qui permet de se divertir, de se défouler et apporte :

-un épanouissement personnel qui aide les personnes timides, introvertis, mal dans leurs corps à s’extérioriser, qui sert à sortir de sa routine et de sa monotonie. Une vrai aide contre le stress, la dépression et l’isolement.

-elle apporte l’agilité, développe la créativité et l’imagination.

-elle permet d’obtenir l’énergie, un bon tonus musculaire, une bonne souplesse et une bonne condition physique de base.

De très bonnes raisons pour mettre de la danse dans votre vie, Cré Scène 13 vous attend sur le dance floor

Parallèlement, nous sommes très actif sur la scène hip hop, nous organisons beaucoup d'évènements dans la région et à l’étranger que ce soit des battles, des concours chorégraphiques, des soirées ect....afin de faire évoluer les danseurs et la scène hip hop à Marseille.



Quelques exemples d’élèves qui se sont élevés dans la danse et dans leur étude car les deux ne sont pas incompatible bien au contraire tout est question d’organisation mais je peux dire qu’elle peut mettre sur le droit chemin ceux qui s’égarent car dans nos cours toutes ethnies et milieux sociaux se mélangent très bien.

-FANNY L qui est arrivée dans mes cours à l’âge de 5 et demi. Très vite elle est passée du cours enfants au cours ados puis adultes à ses 12 ans car elle avait une oreille musicale très développée.
Elle a rejoins la compagnie 13ème Cercle junior que je chorégraphiais avec laquelle, elle a participé dans de nombreux shows et concours dans les plus grands évènements français Hip Hop : Pro Am Toulouse, Session 2 Style Paris, Talents 2 Rue Clermont- Ferrand ainsi que le Battle JPR, Vainqueur Graine de Star, Planète Jeunes, Concours chorégraphique du Battle Art of Dance à Lyon ect…
A 23 ans aujourd’hui, elle danse toujours et elle viens d’obtenir sur Master 2 en science politique, elle entame une carrière de journaliste.

-SANTIAGO CG argentin est arrivé à Cré Scène 13 à 14/15 ans, il a d’abord pris des cours de « newstyle » (hip hop debout chorégraphié).
Pour un projet de création « Sicordanse », j’ai organisé une audition à la recherche de danseurs polyvalents hip hop, Santiago est venu et j’ai vu qu’il n’était pas prêt pour intégrer la compagnie mais j’ai décidé de le prendre sous mon aile pour le former très vite je l’ai convaincu de s’orienter sur du bboying « mouvement au sol ».
Après quelques mois il nous a rejoins dans la compagnie 13ème Cercle où nous avons partagé plusieurs scènes dans des théâtres et festivals.
Mon mari danseur pionnier et activiste du bboying l’a à son tour formé et ils ont commencé à travailler sur un duo qui a eu un vif succès, ils ont gagné le « Dance Delight France » puis finalistes mondials au Japon. Ce duo les a emmené a créer la compagnie « Phorm », après une tournée américaine, ils tournent dans le monde entier. Il a même été pris pour danser dans la compagnie de Pietragalla….

-DYLAN M m’avait vu sur scène à l’époque il faisait du foot âgé de six ans, avec sa mère ils sont venus me voir pendant que j’enseignais. Quelques mois plus tard il devenait mon élève. On nous comparait au film « Honey ».
De famille en difficulté, j’ai décidé de l’aider, de lui transmettre mes valeurs et de l’incorporer dans un groupe enfant « les 13ème cercle baby » que je venais de créer où tous les milieux sociaux se croisaient très vite tout le monde l’a adopté. Je l’emmenais partout avec moi dans les battles, les scènes pour lui montrer l’univers dans lequel je vivais passionnément, s’il le désirait je pourrais le former, la danse pourrait devenir son travail car à l’école c’était une vrai catastrophe et surtout pour ne pas qu’il sombre dans la délinquance.
On y est allé pas à pas, à chaque avancé je le récompensais jusqu’à l’emmener avec moi à New York où il a suivi une formation de danse.
Je lui ai fais faire pleins de scènes, de battles, de concours où il est souvent arrivé finaliste ou vainqueur. Il a participé à des émissions télé dont « Shake it Up », des clips vidéos….
Après l’avoir inscrit à une audition, il a été retenu auprès du Ballet National de Marseille pour un projet.
De promesse en promesse, aujourd’hui âgé de 21 ans il donne des cours de danse dans divers lieux, toujours sur notre encadrement.